Archives Mensuelles: janvier 2015

Description nom et logo de Male’va

logo allongé

1/ DÉFINITION de MALE’VA :
Contraction de 2 mots en langue Kanak de Koumac Grand Nord de la Nouvelle-Calédonie)
MALEP = Vivre …. VAA = Parole
Peut s’entendre comme (faire Vivre la Parole – Parler mais aussi Agir de façon concrète et conforme (au plus prés) de ce que l’on dit et de ce que l’on Est.

2/ REPRÉSENTATION DU LOGO ;
« L’Homme Palétuvier »
– Ses membres inférieurs sont les racines aériennes solidement ancrées dans le limon et la boue du bord de mer.
– Ses membres supérieurs sont les branches qui s’élèvent vers le ciel au centre desquelles, dans son feuillage la tête qui symbolise ici la semence préservée qui germe sur pied et ne demande qu’à se multiplier, mais aussi l’oeil qui voit à l’horizon et reste en éveil..
– En arrière plan le soleil, qui donne vie au vert, couleur d’espoir et qui nous nourrit

3/ POURQUOI LE PALÉTUVIER COMME SYMBOLE ?
– Les palétuviers sont des arbres ou arbustes tropicaux capables de prospérer le long des rivages marins dans la zone de balancement des marées. « Wikipédia » >>>
– Ils supportent l’ennoiement régulier de leur base dans l’eau salée, vivent en colonies et forment de véritables forêts amphibies souvent très denses appelées mangroves
– Les palétuviers occupent l’écotone terre-eau-air et les mangroves y sont l’un des écosystèmes les plus bioproductifs du monde.
– Ils y constituent un véritable récif de bois qui devient le support et l’abri d’une faune importante, et qui protège les littoraux instables des assauts de la houle et des tempêtes….Et des tsunamis.
– La faune et la flore sauvage que l’on trouve dans les mangroves est très diversifiée et de fort intérêt patrimonial avec de nombreuses espèces : reptiles, amphibiens, mammifères, poissons, mollusques, crustacés, oiseaux, insectes… C’est donc aussi un garde manger pour toute cette faune ainsi que pour l’homme.
– Les palétuviers sont néanmoins des espèces de plus en plus menacées par les activités de l’homme (destruction des écosystèmes côtiers : construction de villes, de ports, côtes bétonnées …Polutions des océans en tous genres…)
Grand Temps de changer la donne !!! …..

http://www.icriforum.org/…/files/Mangroves-OM-francais.pdf
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pal%C3%A9tuvier

programme et description Stage Urbain

Stage Urbain

DATE : Les 28 et 29 mars 2015 – De 9 h à 17 h 30

LIEU : Nouméa Grand Nouméa (A VENIR TRES PROCHAINEMENT)

COÛT : Deux jours 25 000 cfp par personne tout compris – repas du midi sur place inclus

RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTION : Pour s’inscrire veuillez en faire la demande par mail : permaculturedesign.nc@gmail.com Pour d’amples informations : Gaby : 89 60 98 Jack : 74 02 32 Rémy : 85 61 09 ou sur le site de Bernard Alonso « Permaculture internationale » puis Cliquez sur contact pour lui envoyer un mail: http://www.permacultureinternationale.org/evenements/

Places limitées – préinscription obligatoire.

+ (30 % du montant pour valider l’Inscription) – Nous vous enverrons confirmation de votre inscription ainsi qu’un plan du déroulement et tout ce dont vous aurez besoin comme matériel pour votre stage.

DESCRIPTION :

Nous appliquerons un design concret les principes de la permaculture adaptés au milieu urbain. D’une manière générale nous verrons comment verdir nos villes en les rendant nourricières par des processus simples … à la portée de tous ! ! ! Le stage alternera cours théoriques et ateliers pratiques. Et si nos parcs urbains devenez des vergers ? Et notre devanture de maison produisait fruits et légumes toute l’année ? … Si nous prévoyions dans chaque zone d’habitation des jardins partagés au service des habitants, qui socialement apprendraient ensemble comment cultiver simplement. Les générations futures vivront de plus en plus dans des zones urbaines … et nos villes ne sont pas productives en nourriture, il est temps de s’y mettre !

Vous recevrez pendant ce stage une introduction au concept de la permaculture dans son ensemble tout en approchant les bases d’un design résilient.

Les personnes qui seront présente pendant toute la durée du stage recevront un Certificat d’Introduction à la Permaculture, reconnu à un niveau Internationale

VOS HOTES : Ce stage est une initiative l’Association MALÉVA : Site internet : https://assomaleva.wordpress.com/ Adresse mail : maleva.ncaledonie@gmail.com BP : 3611 – 98846 Nouméa Cedex– Nouvelle-Calédonie

Qui est Bernard ALONSO?

Bernard ALONSO : Permaculteur, facilitateur et formateur international http://www.permacultureinternati onale.org

BERNARD applique l’approche permaculturelle dans sa vie depuis 1993. Sa ferme de Rougemont au Québec fut une plage de pratiques exceptionnelles (voir les détails de son parcours sur le site). Ces dernières années, il voue son temps à la propagation de la Permaculture partout où il est invité, en Europe, en Asie, en Amérique Centrale, etc. Son intention est de répondre à la demande au changement pour une transition inévitable de notre mode de vie. En plus de propager une conscience écologique, il forme des professeurs efficaces qui enseignent cette nouvelle approche dynamique; celle de comprendre la Nature tout en l’imitant son impact sur l’environnement. Sa particularité : faire surgir la créativité existant en chacun des participants.

Programme

Des temps de théories et de pratiques se succèderont. Autour de pique-niques partagés, nos conversations seront animées par le plaisir de permacultiver nos relations.

Jour I :

Matin : Introduction à la permaculture… Principes et Éthiques. Comprendre le design et l’appliquer… Étude des intentions des rôles et des besoins …

Après midi. Observation du milieu d’application. Travail en équipe : amorcer un plan, du milieu. Travaux pratiques en rotation.

Jour II :

Matin : Le mouvement des villes en transition. L’importance d’avoir des bases de l’alimentation produite sur place. Jardiner dans le sens de la nature… Le sol est déjà fertile – L’eau un élément majeur – La forêt nourricière

Après midi. : Travaux pratique en rotation suite.

Conclusion et Remise des certificats.