Archives Mensuelles: avril 2017

Formation « jardiner au naturel » du 22 Avril 2017

Samedi 22 Avril 2017 se tenait une nouvelle formation « jardiner au naturel », organisée par la mairie de Nouméa et animée par les formateurs de Malé’Va, Gaby et Anthéa. Les 10 participants présents ont pu apprendre de nombreuses choses via autant de théorie que de pratique :

PARTIE THÉORIQUE : 50min
– Présentation des formateurs, de l’association et de la permaculture
– Tour de table
– Introduction sur la forêt et son éco-systéme
– Présentation des 5 lois de l’auto fertilité – exemples et échanges
– Explication de la butte en lasagne et ses avantages

PARTIE PRATIQUE –> sur la plateforme 1h15
– Observation de la zone et création de l’espace de culture adapté.
– Confection de la butte dans une réelle bonne humeur et entrain.
– Plantation de 13 espèces de plantes différentes. Échanges autour des associations de plantes et faune bénéfique
– Observation des autres buttes de la plateforme et leur évolution. Re-garnissage de ces dernières grâce aux semis dispos

Bilan et retour très positif. Les participants repartent même avec des semis !

Merci à tous les formateurs, aux participants, à la mairie et à la pépinière !

Pour vous inscrire à la prochaine session du 17 Juin, suivez le lien : >>> https://www.noumea.nc/vivre-noumea/proprete-urbaine/reduction-des-dechets/jardiner-au-naturel

Formation aux produits naturels

Bonjour à tous,
Le Samedi 6 mai à 9h, aux jardins familiaux de Rivière Salée, sera organisée une formation à la confection de produits naturels : liquide vaisselle, lessive, nettoyants multi-usages…La formation, dispensée par Anne-Marie et Anthéa de l’association Malé’Va, est destinée en priorité aux utilisateurs des jardins familiaux de Rivière Salée.

Première maison de la semence à Lifou!

Le week-end du 7 au 9 avril était consacré à la première maison de la semence patrimoniale à  Luecila, Lifou.

Durant la semaine de préparation, nous avons eu l’occasion de visiter les jardins de certains habitants de l’île, travaillant uniquement en agriculture traditionnelle et naturelle, et là nous nous sommes vite rendu compte qu’ils travaillaient avec les mêmes principes et éthiques que la permaculture. On ne vous parle pas de bio, de label, mais d’agriculture traditionnelle et naturelle pure et simple: aucun intrant chimique, on observe et respecte la nature pour produire l’abondance, point. Chez certains, on retrouve même un design bien travaillé !

Ces mêmes personnes chez qui nous avons été invités, ainsi que celles qui nous ont hébergé , nous on fait vivre durant 2 semaines la vie tout en simplicité, partage, respect et positivité. La vraie humanité, en somme.

Ensuite, l’événement s’est déroulé sur 3 jours: une présentation sur Male’Va et la permaculture le vendredi, la maison de la semence le samedi, et enfin, le dimanche, visite du jardin « Coin d’Amour », qui ressemble plutôt à une jungle comestible, remplie de plantes en tous genres, pour clôturer ce week-end!  Là encore, les valeurs humaines et la convivialité étaient au rendez-vous, ça a été un réel plaisir de partager durant 3 jours avec les participants ayant répondu à l’appel.

Encore une fois merci à toutes les personnes qui nous ont reçues, ainsi qu’à celles qui sont venues se joindre à nous pour partager ces bons moments.

Pour Malé’Va, Justine Dimarco

P1140068P1130963P1130973P1130995aP1140011P1140065P1140088P1140115P1140124

Retour sur la première rencontre « permaculture VKP » en province Nord

Suite à la conférence sur la permaculture de ce 2 mars dernier à Koné (lien pour visionner la conférence: https://assomaleva.wordpress.com/2017/03/28/visionner-la-conference-permaculture/ ),  un groupe de personnes désireuses de mettre en place une dynamique locale s’est constitué autour de la zone VKP (Voh-Koné-Pouembout). La première rencontre « permaculture VKP » a eu lieu le samedi 1er Avril dans le jardin de Julien et Marie à Pouembout.

La journée a débuté autour d’un repas auquel chacun a participé en apportant un plat préparé maison, idéal pour faire connaissance avec la trentaine de personnes présentes. Les discussions ont suivi assez naturellement, sur base d’une « boîte à idées » et articulées sur 5 thèmes principaux : échanges et partage, savoir-faire, jardins partagés, gestion des déchets et éducation.  Certaines personnes se sont proposées comme « référents » pour lancer de futurs projets autour de ces 5 thématiques. Un calendrier des futures rencontres a également été défini, à raison d’une rencontre par mois, à chaque fois chez un membre différent de ce nouveau groupe.

Profitant d’une petite pause, Julien nous a fait découvrir son jardin en nous commentant sur les plantes qu’on y retrouve, et les techniques utilisées pour arriver à ce beau résultat.

Enfin, selon le principe des maisons de la semence, (https://assomaleva.wordpress.com/maisons-de-la-semence/),  place à un échange de graines et boutures : chacun est arrivé avec des graines et explique comment les cultiver et quels sont ses usages spécifiques (que ce soit alimentaire, médicinal, tinctorial,..). A la fin, chacun choisit les graines qu’il désire ramener chez lui.

Ce premier rassemblement fut l’occasion de rencontrer de nombreuses personnes motivées pour  faire émerger diverses alternatives locales, dans la convivialité et le partage.

Merci à Julien et Marie pour l’accueil, et aux personnes présentes pour leur participation à cette journée.

    Pour Malé’Va, Justine Dimarco

Rencontre avec le S.E.L Fleur de Niaouli

Bonjour,

Le 1er Avril 2017, 4 membres de Malé’Va rencontraient les membres de l’association Fleur de Niaouli, lors de leur Bourse Locale d’Echanges à la maison de quartier de Magenta.

Hormis le plaisir de faire de nouvelles connaissances et de tisser des liens, l’objectif de cette rencontre était surtout d’en apprendre davantage sur l »économie alternative locale, un des axes que défend et promeut l’association Malé’Va.

C’est à ce titre qu’agit l’association Fleur de Niaouli, association créée en 1998. Elle a construit ce qu’il est d’usage d’appeler un SEL, soit un « Système d’Echange Local ». Un SEL est un système doté d’une monnaie alternative (gérée, administrée et contrôlée par les membres du bureau), permettant aux membres d’acheter et de vendre des biens et des services aux autres membres, lors des BLE (Bourse Locales d’Echanges). La monnaie utilisée est la « Fleur de niaouli », une monnaie virtuelle, donc immatérielle. Les ventes et achats se font par transfert de « Fleurs » entre les partenaires, par l’intermédiaire de feuilles individuelles, qui sont ensuite remises et contrôlées par le Bureau.

L’association organise des Bourse Locales d’Echanges à la maison de quartier de Magenta depuis 2003. Elle compte à ce jour 136 adhérents actifs. En moyenne, 4000 fleurs sont échangées par an, sachant qu’une Fleur équivaut à 100 fr.

L’intérêt d’un SEL est multiple : Il permet déjà de rapprocher les gens et de créer du lien. L’ambiance des bourses locales d’échanges est très dynamique. En outre, il favorise la consommation locale, permet de vendre des biens dont on a plus l’usage ( à l’image des vides greniers), et surtout le système est à l’abri de la crise économique et de la spéculation monétaire, puisque la monnaie alternative n’est pas convertible en monnaie nationale et n’est donc pas soumise aux fluctuations du marché boursier. En aucun cas il n’est question d’argent réel. Les mots d’ordre sont « partage », « solidarité » et « équité ». Le concept du SEL est originaire du Canada, et a été une initiative née de la nécessité de continuer les échanges et la consommation suite à une crise économique majeure. Aujourd’hui, il existe plus de 600 SEL en Europe.

Quelques chiffres et caractéristiques pour le SEL Fleur de Niaouli :

Cotisation annuelle : 500 fr

Adhésion : 1500 fr ou 15 fleurs (le nouveau compte sera « endetté » de 15 fleurs)

Système de parrainage : 20 fleurs pour le parrain

Système de récompense (50 fleurs en bonus si au moins 50 fleurs gagnées les 3 premiers mois après l’adhésion).

3 moyens de communication des échanges : BLE, Mails, Catalogue

L’association est favorable au développement d’autres BLE du SEL Fleur de Niaouli, voire d’un autre SEL, si le sérieux et la rigueur sont de mise et si des membres du bureau accompagnent le projet.

Si vous souhaitez en savoir davantage, voici ci-dessous le détail du fonctionnement du SEL Fleur de Niaouli, ainsi que leur flyer pour les contacter :

>>> Fonctionnement SEL 2013 2014-1

flyer sel

Votre woofing et vos produits sur notre site !

Bonjour à tous !

Dans le but de promouvoir le woofing, la permaculture et les produits qui en sont issus en Nouvelle-Calédonie, nous vous proposons de vous recenser sur notre nouvel onglet « PANIERS BIO ET WOOFING ». De nombreuses personnes nous contactent régulièrement via notre site pour demander les offres de woofing et des paniers bio, ou des produits issus des techniques de permaculture. La page recense déjà quelques contacts :

>>>  https://assomaleva.wordpress.com/paniers-bio-et-woofing/

Si vous souhaitez promouvoir votre accueil de woofeurs, vos paniers bio, vos produits comme des sirops, des épices, des cosmétiques, ou autre, tous produits selon les préceptes de la permaculture, remplissez le formulaire ci-dessous. Ce service est gratuit, mais vous pouvez aider notre association si vous le souhaitez, via une adhésion de 1000 fr ou un don libre en ligne : https://www.helloasso.com/associations/male-va/adhesions/adhesion-49

13680943_10210173343675536_3161962658415644859_n12356940_10208267630473897_3469780315613238751_o

Week-end à Poya, chez Reine

Bonjour à tous !

Reine, qui a déjà accueilli les amis de Malé’Va une première fois, organise la deuxième édition du Week-end cohésion les 22 et 23 Avril 2017 !

Au programme : Revégétalisation de la mine au dessus du gîte à Poya. Reine plante des arbres et du vétiver depuis longtemps pour réhabiliter la zone, mais toute aide des amis de Malé’Va est la bienvenue. L’hébergement et le repas du soir sont offerts par notre hôte. Soirées conviviales en perspective, et activités détente Dimanche.

Le samedi matin : chargement des véhicules et des personnes, direction la mine, pique nique à midi sur place (prévoir votre repas froid). Le repas du soir sera préparé par Reine (mais vous pouvez également amener des produits pour partager ensemble). L’hébergement est gratuit pour les vendredi et samedi soir (dortoir d’une capacité de 20 lits et grand terrain de camping).

Au niveau du matériel : Si vous avez des jeunes plants de cocotiers et du vetiver,  ils seront les bienvenus. Nous avons également besoin de 4×4 pour accéder à la mine, ainsi que des pelles, barres à mine, et prévoyez des gants, chapeaux, boissons et crèmes solaires.

Si vous êtes intéressés et motivés pour participer à cette aventure, que vous soyez adhérent, ami, ou sympathisant de l’association, ou simplement amoureux de la nature, vous serez les bienvenus ! Pour vous inscrire, un simple mail à secretaire@maleva.nc fait l’affaire. Nous vous enverrons le plan et si besoin des propositions de covoiturage.

A très bientôt !

reine 2017