Malé’Va à la 12ème édition de la journée « BA ME DJUP », Tribu de Dia Houé, à POUEBO

Malé’Va à la 12ème édition de la journée « BA ME DJUP », Tribu de Dia Houé,

à POUEBO

C’est au cours d’une journée fort bien remplie, riche en échanges et partages que Malé’Va a apporté ce samedi 30 septembre sa contribution aux activités proposées par l’association culturelle et environnementale SAAHO WAVANOU BWANIRA à l’occasion de cette 12ème édition de la journée « BA ME DJUP » Tribu de Dia Houé POUEBO

Plus qu’une journée d’animation, cet évènement culturel qui a rassemblé plusieurs centaines de personnes a été axé par les organisateurs sur la sensibilisation, l’information et la prise de conscience de la valorisation et de la protection d’un environnement riche en biodiversité, mais aux écosystèmes fragilisés par les actes inconsidérés des hommes : Feux de brousse, production de déchets non biodégradables, produits chimiques dans les cultures, consommation en tout genre de produits inappropriés à la santé et au bien être des populations ont été les points majeurs abordés. L’encouragement au changement de comportement et la recherche de pistes de solutions par des pratiques plus responsables ont quant à elles été au centre des échanges.

– Aux côtés d’autres stands, celui de Malé’Va a permis au public de découvrir les différentes activités menées par notre association tout au long de l’année, sur l’ensemble du Pays, mais aussi toute une documentation en relation avec l’évènement et mis à disposition du public: L’agroforesterie dans le Pacifique, l’agroécologie, la permaculture, la protection des mangroves, comment faire son compost… ainsi que des ouvrages traitant de la diversité des plantes endémiques, mais aussi cultivées de façon naturelle à l’échelle planétaire.
– La première « maison (case) de la semence » organisée sur ce site a remporté un vif succès et au delà des traditionnels partages de semences, de boutures et de connaissances liées aux plantes échangées, auquel le public a volontiers participé, ont été transmises quelques techniques utiles permettant d’asseoir durablement dans le temps le concpet des maisons (cases) de la semence promu par Malé’Va à travers le Pays.
– Une Butte permanente et un banana circle ont été créées au cours de la journée, des pieds de vétiver et de moringa plantés…
– Malé’Va a aussi projeté dans l’après midi quelques films documentaires en lien avec la permaculture, l’autonomie alimentaire et d’une manière plus générale sur la transition urbaine et rurale dans laquelle s’engagent de plus en plus de gens dans le monde, mais aussi en Nouvelle Calédonie, qu’il s’agisse de la grande terre, comme des îles.
– En début de soirée, en préfiguration du passage des groupes de musique, des échanges de paroles fortes et messages positifs de responsabilisation individuelle et collective ont été échangés sur le podium. Tant pour le CIE, que pour le Centre Culturel Goa Ma Bwarhat, le représentant de l’équipe d’animation de la commune de Pouebo, le représentant du service culturel de la province Nord, un vieux conteur de la région, les autorités coutumières de l’endroit, que pour Malé’Va qui a eu l’honneur de clôturer ce temps de paroles, la volonté de bâtir ensemble un avenir plus respectueux de notre environnement et meilleur pour nos enfants ont été au centre de ces échanges. Le fléaux des incendies de forêt et de brousse qui s’empirent face à la sècheresse à laquelle nous seront de plus en plus confrontés, occasionnés par des gestes inconscients et inconsidérés d’IGNORANTS qui mettent en péril le fonctionnement de l’équilibre naturel de la vie des sols et des êtres qui y vivent, et du cycle de l’eau ont largement été abordés.

Pour clore cette journée, les coutumes d’au-revoir, devant la case du gardien de l’endroit ont été accompagnées de paroles puissantes et de remerciement marqués, prononcées par Noël Poindi, grand chef du district de Le-Jao et par Rock Doui, président de l’association organisatrice et conseiller municipal de la commune de Pouebo.
De ces riches échanges et partages, des liens sont désormais établis entre les gens du district et les amis de Malé’Va et il est fort probable que d’autres occasions de rencontres puissent avoir lieu dans un avenir proche.

Un grand merci à nos hôtes, aux organisateurs et à la chefferie, qui nous ont invités et accueillis pour cette belle journée de partage.
Rémy, pour l’équipe de Malé’Va

 

Pour références:
– « Case de la semence » sur le concept « maison de la semence »
Si vous êtes intéressés à participer à ces échanges/partages venez avec vos semences (reproductibles) et boutures, ce qui pousse dans vos champs et vos jardins (pas de semences achetées au magasins)
De quoi s’agit-il : Qq éléments de réponses (clic sur liens) :
https://assomaleva.wordpress.com/…/premiere-maison-de…/

https://assomaleva.wordpress.com/maisons-de-la-semence/

01 - Copie02 - Copie03 - Copie08 - Copie

Publié le 14 octobre 2017, dans permaculture. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Commentaires libres

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :