Soutient de Malé’Va au collectif MIA

Cliquez ici pour signer la pétition du collectif MIA (Mouvement Intergénérationnel pour l’Avenir)

Bonsoir à toutes et à tous,

Aujourd’hui s’est tenue une réunion entre les associations environnementales du pays et le gouvernement pour préparer la suite des précédentes rencontres qui ont eu lieu depuis quelques temps, concernant l’urgence écologique et climatique et les actions à mettre en oeuvre pour nous adapter au changement et nous diriger vers le meilleur avenir possible. A ce titre, l’association Malé’Va souhaite déclarer son soutient au collectif MIA, qui compte certains de nos membres, et des membres d’autres associations environnementales, ainsi que des citoyens désireux de contribuer à la préservation de notre avenir. C’est pourquoi nous souhaitons partager avec vous leurs mots :

Pas un domaine de notre vie n’échappera aux conséquences de cette crise environnementale, et toutes les politiques publiques, bien au-delà des strictes politiques écologiques sont donc à repenser avec une rapidité inédite, cela quel que soit l’avenir institutionnel du Pays.

C’est maintenant que la partie se joue à l’échelle locale, régionale et internationale, demain il sera probablement trop tard pour remettre à nouveau le couvert !
Doit-on de fait dans les accords, orientations et décisions Pays à venir laisser porter cette lourde charge et responsabilité (grave de conséquences) aux politiciens et institutions… fort sollicités et occupés par ailleurs en cette période d’approches électorales et de transition politique et institutionnelle …

C’est la question que les jeunes du Pays et que MIA (collectif Mobilisation Intergénérationnelle pour l’Avenir) a mis au devant de la scène calédonienne au travers de la démarche engagée auprès du gouvernement, du congrès, de l’ensemble des institutions de NOUVELLE CALEDONIE et des associations ou collectifs engagés.

L’intelligence collective ne prend sens que dans la mesure ou chaque partie est en mesure de croiser en toute honnêteté les données et d’apporter sa propre contribution éclairée.
L’ensemble des associations culturelles/environnementales et les acteurs engagés du changement et de la transition sont donc sollicités – C’est effectivement maintenant que cela se joue. De qui attendiez vous ce type d’appel ? Quoi qu’il en soit, au regard des intérêts nationaux et supra nationaux (lesquels, les nôtres ? ), des décisions seront prises à l’échelle locale, régionale, nationale et internationale … avec … ou sans la PARTICIPATION SOLIDAIRE de la SOCIETE CIVILE.
Soyons en pleinement conscients …

MIA en appelle donc urgemment à la responsabilité et au bon sens de chacun pour SE RETROUVER, SE CONCERTER et contribuer activement à cette dynamique engagée.
Ce « véhicule commun », créé pour l’occasion, n’est pas, dans l’esprit de ceux qui en sont à l’origine, une association de + qui vient enrichir le paysage calédonien, ni une tentative déguisée de supplanter ou de se substituer à l’existant. Grace à l’engagement des uns et des autres, beaucoup a déjà été fait par le passé, essais transformés ou pas…. ou est actuellement en train de se mettre en place, sans que les calédoniens n’en aient pour autant une lecture ou une vision globale éclairée.

MIA, soutenu dans sa démarche par plusieurs associations culturelles et environnementales Pays, dont Malé’Va, a pour objet de permettre à tous ( si c’est une volonté comprise et partagée ) de s’élever au dessus du quotidien et sans rien oublier ou renier, de mettre de côté des différents du passé, qui séparent, opposent et divisent.
Cette riche et productive diversité (le travail bénévole de chacun re-connu et valorisé par tous) peut et se doit d’enrichir « le panier sacré commun » se traduisant sur le terrain par des actions concrètes, concertées et adaptées, portées et partagées par le + grand nombre, aux côtés des collectivités, institutions et autorités coutumières concernées .

C’est certes une démarche qui peut paraître pour certains utopique, incertaine, voir risquée… Le chemin est effectivement escarpé et risque d’être de + en + glissant, mais cela prend sens si le message est perçu à sa juste dimension.
Il appartient donc à chacun de nourrir ce rêve par ses apports pour lui donner corps et vie. Ne rien faire reviendrai à rêver de voyages en regardant le train passer en gare ! Agir seul reviendrait à limiter l’action commune.

Informez vous ! Communiquez là où il le faut ! Mobilisons Nous avec force humilité, et détermination. Devenons ENSEMBLE acteurs de notre devenir et de celui de nos enfants !

Il n’y a pas/plus de temps à perdre.
ACTION … ça tourne !

Publié le 13 janvier 2020, dans permaculture. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Commentaires libres

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :